Estel
Fonseca

Atelier :
19 boulevard Boisson
Fr-13004 Marseille

BIOGRAPHIE

Estel Fonseca est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Nantes en 2011. 

Dans sa pratique, elle allie une démarche d’enquête et une manière de faire spontanée pour donner forme à des contaminations symbiotiques à l’occasion d’installations immersives et de spectacles qui participent à l’émergence d’un autre regard posé sur le vivant, et sur la maladie comme fonction inhérente à la vie. 

Parmi ses derniers présentations publiques, une exposition EN PHASE DE DIGESTION (Galerie HLM, 2020) ; une marche dans Marseille Qu’entends-tu ? Que vois-tu ? La vie qui déborde (2020) et le spectacle S’ADAPTER présenté au Festival Setu (2019).

Née en 1987. Vit et travaille à Marseille.

Indissociable de sa vie intime, la pratique d’Estel Fonseca s’enrichit des lectures, idées, intuitions et rencontres qui ponctuent son quotidien. Ces connaissances, qu’elles soient empiriques ou théoriques, nourrissent son intérêt pour tout ce qui nous constitue, nous traverse et nous confronte et à l’égard desquelles elle cultive une distance critique et pose un regard toujours enclin à évoluer. Faits de matériaux de récupération, les volumes qu’elle crée se refusent à toute maîtrise formelle, préférant aux formes déterminées celles nées du spontané et de l’inattendu.

A travers ses œuvres, Estel Fonseca travaille à trouver un équilibre entre la fixité et le mouvement, le contrôle et le lâcher-prise, en se laissant guider par la coévolution des formes et des expériences ainsi que des dynamiques de création et de destruction qui tendent à s’équilibrer dans tout système. En s’intéressant aux formes vivantes, humaines ou non humaines, elle questionne les corps vivants, véhicules porteurs de mémoires et d’héritages aussi matériels qu’immatériels nous permettant d’être au monde. Qu’il s’agisse de matière physique, où les volumes en papier mâché ressemblent de façon troublante à des organes, de mouvements corporels, ou de voix dont elle explore les possibles au cours de performances et d’installations immersives, Estel Fonseca donne forme à des expériences temporelles et spatiales où les corps, les esprits et les émotions se rencontrent et se reconnectent.

Dans une tentative de relier les choses entre elles et en tissant de nouvelles analogies, à l’instar de celle qu’elle établit entre création et digestion, Estel Fonseca met en avant le fait que tout se parle et peut nous parler, et s’attache à déceler la part de symbolique cachée derrière chaque élément de la vie.

 

Camille Ramanana Rahary

LA TERRE ABSORBE L'EAU QUI ÉTEINT LE FEU

Estel Fonseca, LA TERRE ABSORBE L’EAU QUI ÉTEINT LE FEU, 2019

EN PHASE DE DIGESTION

Estel Fonseca, EN PHASE DE DIGESTION, vue d’exposition, OÙ en tournée, Galerie HLM, Marseille, 2020. © Aurélien Meimaris

EN PHASE DE DIGESTION

Estel Fonseca, EN PHASE DE DIGESTION, vue d’exposition, OÙ en tournée, Galerie HLM, Marseille, 2020. © Aurélien Meimaris

Fiches mnésiques

Estel Fonseca, Fiches mnésiques, 2020, vue d’exposition « EN PHASE DE DIGESTION », OÙ en tournée, Galerie HLM, Marseille, 2020. © Aurélien Meimaris

Qu’entends-tu ? Que vois-tu ? La vie qui déborde

Estel Fonseca, Qu’entends-tu ? Que vois-tu ? La vie qui déborde, déambulation urbaine, Marseille, 2020. Dans le cadre du projet « Tout le monde » produit par Fraeme.